Historique

Depuis des générations, ce moulin est tenu par la famille Kircher qui en est son propriétaire.

Les origines du moulin Kircher

Le 17 juin 1748, Johannes Dietsch, bourgeois à Ebersheim acquiert du Chapitre de la Cathédrale de Strasbourg des droits de chute d’eau pour installer un moulin à Ebersheim.

Dès 1765 on parle de Nicolas Kircher meunier, puis de Martin Kircher qui a épousé le 11 avril 1785 Elisabeth Dietsch. Est-ce une fille de l’acquéreur ? Une fontaine située dans la cour du moulin porte l’emblème professionnel des meuniers c’est à dire la roue, elle est entourée par les initiales M.K (Martin Kircher) et de E.D. (Elisabeth Dietsch).

Depuis, 8 générations se sont succédées à la tête du moulin dont Pierre Kircher et son gendre Yves Leromain, propriétaires du moulin jusqu’en 2014.

Reprise du moulin par Jean Kircher

Dans les années 1980,  Jean Kircher était le successeur désigné pour continuer la dynastie familiale de meuniers mais cela n’eut pas lieu. Jean Kircher a donc fait sa vie autrement et est devenu boulanger en fondant la société Pains & Tradition en Lorraine et au Luxembourg.

En 2014, les hasards de la vie firent qu’il renoua avec ses racines en redevenant meunier. Voilà donc le moulin Kircher évoluant vers de nouveaux horizons qui se feront en plusieurs étapes. D’abord le moulin se convertit au bio et reconstruit une nouvelle identité en collaborant avec les producteurs de blés, d’épeautre, de seigle et d’autres graines d’Alsace.

 

L’histoire du moulin Kircher en images

Cliquez sur la première photo pour lancer le diaporama…
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone