Mandelbari

Quand le Meunier d’Ebersheim raconte une histoire…

Vous connaissez l’histoire du Kouglof, de la Linzertorte, mais connaissez-vous la légende du Mandelbari ? Non ? Peut-être simplement parce que personne ne la connait. Figurez-vous que le Meunier d’Ebersheim connait l’origine de ce sablé de légende !
On dit souvent que tout ce qui est rare est précieux, cette petite délicatesse alsacienne ne se retrouve que dans quelques villages alsaciens du Ried.
Ce petit gâteau sec sucré en pâte sablée en forme d’anneaux, de plus en plus petits empilés, surmontés d’amandes effilées meringuées, lui a valu son nom de Mont aux Amandes, simplement traduit en alsacien : le Mandelbari. Cette spécialité est traditionnellement servie pendant les grandes fêtes religieuses comme Noël, ou les communions, cependant, les gourmands cèdent à la tentation bien plus souvent et toutes les occasions sont bonnes pour succomber à ce délice, accompagné d’un café et le tour est joué !

Comme je vous l’ai dit plus haut, le meunier d’Ebersheim connait son origine… En effet, la « maman » du Mandelbari travaillait au 19e siècle au moulin Kircher et la première recette a été fabriquée à base de la farine du moulin !
Comment se prénomme-t-elle ? Comment l’idée de ce gâteau lui est venue ? Pourquoi des amandes ? Tant de mystères à élucider autour de cette spécialité…
Beaucoup de questions restent en suspens, mais on sait d’où il vient, et on sait que c’est bon !

Maintenant, comme toutes les belles histoires finissent bien, le Meunier d’Ebersheim vous informe que vous pouvez retrouver le Mandelbari à l’endroit de ses origines : en effet, Lionel le fabrique chaque semaine et vous pouvez venir l’acheter au Moulin Kircher à Ebersheim.

Amis gourmands, régalez-vous !

 

 

6€ le Petit Mandelbari

 

 

 

 

15€ le Grand Mandelbari

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone